Comment fabriquer une solution de nettoyage maison pour son bac à ultrasons ?

par : Frederic Olivier
Article édité le 28 octobre 2023

Illustration de l'article comment fabriquer une solution de nettoyage maison pour son bac à ultrasons

Vous avez déjà un nettoyeur ultrason à la maison et vous souhaitez concevoir vous-même votre solution nettoyante ? Dans la grande majorité des cas, c’est une mauvaise idée, et nous la déconseillons. 

En effet, la fabrication de solutions « maison », non maîtrisée, contribuera très probablement à un nettoyage ultrasonique moins efficace de vos objets. Dans le pire des cas, elle risque également de contribuer à dégrader votre cuve et à abîmer les objets que vous souhaitez nettoyer. Le nettoyage ultrason est une opération complexe qui nécessite la parfaite adaptation de nombreux paramètres de la solution nettoyante pour un résultat optimal.

Les raisons de ne pas fabriquer vous-mêmes vos détergents ultrasons

  • Les solutions « maison » peuvent fonctionner dans certains cas, mais elles peuvent également occasionner des dégâts dans d’autres situations. Ainsi, le vinaigre blanc et le zinc ne font pas du tout bon ménage.
  • En réalité, c’est moins cher d’acheter un détergent ultrason que d’acheter l’ensemble des composants qui le constituent.
  • C’est difficile et fastidieux de trouver à l’unité les produits chimiques les plus efficaces.
  • Cela peut être dangereux de les manipuler, et augmente le risque d’altération de votre appareil ultrason, de vos objets à nettoyer, mais également de votre santé !
  • Si vous avez acheté un nettoyeur ultrason pour gagner en efficacité, il semble curieux de vouloir fabriquer des détergents maison plutôt que de continuer à viser l’efficacité maximale. 

En résumé, à moins de vouloir fabriquer une solution extrêmement simple, et donc non spécifique à certains types d’objets, il paraît peu pertinent pour un particulier, et encore moins pour un professionnel, de vouloir jouer les apprenti-chimistes. Sauf si bien sûr, vous maîtrisez pleinement votre sujet.

Les ingrédients les plus cités des solutions « maison »

On retrouve généralement les mêmes produits dans les solutions « maison », expérimentées par les utilisateurs de cuves à ultrasons :

  1. acide citrique ;
  2. vinaigre blanc ;
  3. jus de citron ;
  4. sel ;
  5. bicarbonate de soude ;
  6. isopropanol (isopropyl alcohol) ;
  7. produit vaisselle. 

Si vous ne savez pas précisément ce que vous faites, nous ne recommandons pas de fabriquer des solutions pour nettoyeurs ultrasons à partir de ces ingrédients. 

Les différents types de solutions ultrasons 

Il existe plusieurs sortes de solutions pour le nettoyage ultrasonique, et toutes n’ont pas le même effet, et ne sont pas destinées aux mêmes matériaux. 

  • Les solutions acides (pH inférieur à 5) destinées principalement à éliminer les dépôts calciques et la rouille. Non adaptées aux machines sujettes à la corrosion. 
  • Les solutions alcalines (pH supérieur à 10) destinées principalement à nettoyer le zinc, le cuivre, l’acier, le laiton…
  • Les solutions enzymatiques destinées à éliminer les contaminants protéiques des matériaux en plastique, verre, aluminium, cuivre…
  • Les solutions hautement caustiques pour éliminer les huiles et graisses de l’acier, du fer forgé…
  • Les solutions neutres pour enlever la poussière, les composés organiques, les graisses, les colorants…
  • Les solutions très spécialisées, notamment à l’égard des résines, des cires ou des dépôts causés par la suie et la fumée.

Ces solutions, que vous pouvez retrouver dans notre catégorie « Produits de nettoyage à ultrason », se réutilisent généralement plusieurs fois (référez-vous à la notice du produit pour le vérifier). Pour maintenir une efficacité maximale, vous devez néanmoins les changer régulièrement, en particulier quand :

  • Elles ne semblent plus aussi efficaces qu’auparavant.
  • Elles contiennent trop de débris ou de dépôts issus des objets à nettoyer.
  • Elles vous semblent vraiment trop sales. 

En quoi consiste l’opération de nettoyage ultrason avec un détergent adapté aux ultrasons ?

  1. Après avoir correctement rempli la cuve ultrason avec le liquide (composé d’eau et du produit nettoyant), et vérifié l’absence de fuite, le générateur peut être activé.
  2. Température : pour un meilleur résultat, le bain doit être chauffé. Régler la température à l’aide du thermostat, généralement autour de 50° maximum pour une bonne efficacité́ (confirmer la température en fonction du détergent). Au-delà de 60° les ultrasons perdent en efficacité et vous risquez de détériorer votre cuve. Lorsque la température est atteinte, le témoin lumineux s’éteint . Pour une chauffe plus rapide, positionner le couvercle.
  3. Dégazage du bain : une solution de nettoyage venant d’être préparée contient des microbulles de gaz qui diminuent l’efficacité́ du nettoyage. Après avoir dilué le détergent dans la cuve, il est conseillé de dégazer le bain en actionnant les ultrasons pendant 10 minutes lorsque le bain est chaud.
  4. Déposer les objets dans le panier lorsque la température de consigne est atteinte. Vous pouvez également suspendre vos pièces en les sécurisant pour qu’elles ne puissent pas tomber dans la cuve et en ménageant toujours un espace de 3 cm minimum avec le fond de la cuve. Éviter de faire chevaucher les objets, toujours laisser de l’espace autour des pièces à nettoyer pour un nettoyage optimal.
  5. Actionner les ultrasons lorsque le bain atteint au moins 35 à 40°.
  6. Le temps de nettoyage est fonction des objets à nettoyer et de leur niveau de salissure. Généralement un cycle de nettoyage ultrasons dure environ 15 à 30 minutes (3 minutes pour des pièces fragiles). Si les pièces ne sont pas correctement nettoyées alors relancer un nouveau cycle en changeant l’orientation des pièces dans le panier. Pour des pièces complexes plusieurs rotations sont parfois nécessaires. Il est préférable de sélectionner un temps court, vérifier l’état de nettoyage et au besoin prolonger l’action des ultrasons par phases successives. 
  7. Fin du cycle de nettoyage : retirer le panier en évitant les coulures sur l’appareil et en particulier sur le panneau de contrôle électrique (nettoyer immédiatement toute coulure, surtout à proximité́ des ventilateurs ou du panneau de contrôle), puis rincer abondamment les pièces sous l’eau courante afin de passiver l’action du détergent puis sécher les pièces.
  8. Fin de journée et entretien régulier : après les opérations de nettoyage, tourner le bouton de chauffage sur zéro, mettre tous les commutateurs sur OFF. Si la cuve est vidangée basculer le disjoncteur du coffret d’alimentation sur OFF ou débrancher l’alimentation (cela évitera qu’un opérateur allume le nettoyeur sans eau, ce qui risquerait de détériorer l’appareil irrémédiablement).

Si le nettoyage n’est pas parfait :

  • Vérifier que le détergent est adapté́ pour les matériaux nettoyés et les dépôts à éliminer, que son dosage est correct, que la température du bain est adaptée au détergent (une température excessive peut annuler l’action du détergent), que les objets à nettoyer ne sont pas entassés ou trop proches des parois, que le niveau d’eau est correct (conseillé 3/4).
  • Renouveler le bain assez fréquemment et nettoyer le fond de cuve au moins une fois par semaine (tous les jours en cas de dépôts importants ou de dépôts abrasifs).
  • Une couche de dépôt supérieure à 5 mm en fond de cuve diminue fortement l’efficacité du nettoyage et peut détériorer l’appareil (particulièrement avec des dépôts abrasifs).

Frederic Olivier, président gérant de l'entreprise BPAC

écrit par

Frederic Olivier

Après avoir occupé différents postes dans des entreprises internationales, en Europe et Asie, je reviens en France pour travailler dans le monde de la moto, une de mes grandes passions. Bricoleur invétéré, j'adore démonter, réparer, restaurer, améliorer que ce soit mes motos ou d’autres objets du quotidien. Mon point fort : penser l’objet dans son ensemble, en 3D, son pourquoi et son comment. Ma curiosité m’a amené à découvrir le nettoyage par ultrasons et en 2019 je décide de reprendre l’entreprise BPAC, Leader Français des nettoyeurs ultrason sur Internet. Depuis, je me passionne à développer ce mode de nettoyage écologique, économique et efficace dans tous les domaines possibles, au meilleur rapport qualité prix pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

Toutes vos questions autour des ultrasons

Une réponse

  1. Bonjour,.

    Ça fait un peu plus d’un mois que j’ai mon appareil, 3 litres, impossible de trouver du produit spécial à l’île de la Réunion., de toutes façons, si j’arriverai à en trouver le prix sera dissuasif.
    Je finirais certainement par trouver une recette sur le net, pour moi, c’est surtout pour la motoculture, ( carburateurs bougies ) je verrai bien ce que ça donnera.
    Il y a 3 mois, je ne connaissais pas l’existence de ce type de nettoyage, et c’est maintenant que j’apprends qu’il faut un nettoyant spécial.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *