Comment bien utiliser son nettoyeur ultrasons ?

par : Frederic Olivier
Article édité le 3 avril 2024

Image de l'article sur la bonne utilisation d'un nettoyeur ultrason

Le bac de nettoyage à ultrasons fonctionne avec de l’eau dans laquelle un détergent concentré est dilué pour obtenir un résultat parfait.

Après avoir sélectionné la température généralement comprise entre 40 et 55° (atteinte en quelques minutes), les pièces à nettoyer sont déposées dans le panier. Celui-ci est indispensable car les pièces ne doivent jamais être en contact direct avec la cuve. Il ne reste plus qu’à sélectionner le temps de nettoyage à l’aide du minuteur (entre 5 et 30 minutes suivant les pièces à nettoyer) puis lancer le fonctionnement des ultrasons. Sur les nettoyeurs de qualité, les ultrasons s’arrêtent automatiquement une fois le temps écoulé. Les pièces sont ensuite rincées sous l’eau courante puis séchées à l’air comprimé ou au sèche-cheveux. Simple, rapide et incroyablement efficace !

Pour économiser la solution de nettoyage, on peut nettoyer de petites pièces en les plaçant dans un récipient en verre (un pot de confiture, un bécher) posé dans le panier, exactement comme pour faire un bain-marie. Ainsi, l’ajout de détergent est très économique puisque le produit est dilué uniquement dans le pot en verre, lui-même plongé dans le bac rempli d’eau uniquement. Cela évite aussi aux petites pièces de passer à travers les mailles du panier et de tomber dans le fond de la cuve, ce qui pourrait l’endommager sérieusement.

Lisez davantage d’informations sur le fonctionnement d’un nettoyeur ultrason et la sélection de votre nettoyeur ultrason sur notre site internet. 

Quelles sont les consignes de sécurité à respecter quand on utilise un nettoyeur ultrasons ?

 

    • Il est obligatoire de raccorder les appareils à une installation électrique comportant un dispositif à courant différentiel résiduel.

    • Ne jamais brancher l’appareil sans eau dans la cuve (remplissage obligatoire au 3/4). Un branchement accidentel avec un niveau d’eau insuffisant risque de détruire l’appareil sans prise en charge par la garantie.

    • Ne pas déposer d’objet directement dans la cuve. 

    • Toujours débrancher l’alimentation pendant le remplissage ou la vidange.

    • Ne pas utiliser l’appareil sans prise de terre.

    • Ne jamais laisser l’appareil en fonctionnement sans surveillance.

    • Ne jamais utiliser de solvant ou produits inflammables, uniquement un détergent base aqueuse à cause du risque important d’inflammation des vapeurs.

    • Toujours mettre le contrôle de température sur zéro après utilisation. Un oubli pourrait causer une évaporation du liquide, endommager l’appareil ou créer un départ de feu.

    • Utiliser le couvercle dans la mesure du possible pour limiter l’évaporation. Le liquide s’évapore lentement pendant l’utilisation de la cuve, il est donc essentiel que le couvercle soit en place si le chauffage doit être utilisé pendant des périodes prolongées.

    • Ne pas verser d’eau sur le panneau de contrôle ni sur l’extérieur de l’appareil.

    • Attention, en retirant le panier ou les objets à ne pas verser d’eau sur l’appareil et essuyer immédiatement toute coulure d’eau.

    • Ne pas utiliser avec des perles, émeraude, opale, agate, ivoire et matériaux poreux, placage argent.

    • Ne pas chauffer le bain si un solvant à base d’hydrocarbures ou de végétal est utilisé (déconseillé).

    • Ne pas mettre d’organismes vivants ou d’animaux dans l’appareil.

    • Ne pas immerger l’appareil, ne pas démonter l’appareil.

    • Il est interdit de plonger la main dans le bain pendant le fonctionnement.

    • Ne pas laisser un enfant utiliser cet appareil.

    • Ne pas toucher le câble d’alimentation avec les mains humides ou si des coulures d’eau sont présentes autour du câble.

    • En cas de fuite d’eau, couper l’alimentation électrique au disjoncteur, déconnecter le câble de la prise de courant et surtout ne pas toucher l’appareil tant que le courant électrique n’est pas coupé.

    • Danger de brûlure : le liquide, la cuve, les pièces à nettoyer peuvent devenir brûlants.

    • Ne pas déplacer la cuve quand elle est remplie.

    • En cas d’environnement poussiéreux il convient de vérifier que les ventilateurs fonctionnent correctement et procéder à un dépoussiérage régulier de ceux-ci.

    • Il est recommandé d’utiliser une protection acoustique à proximité de l’appareil et de se protéger avec des lunettes et gants adaptés.

    • Vider, nettoyer avec un chiffon doux et sécher la cuve lorsque l’appareil n’est plus utilisé (certains résidus peuvent oxyder l’inox s’ils ne sont pas nettoyés). Éliminer tous les dépôts et les traces d’oxydation débutante.

    • Enfin, il est recommandé de vider la cuve tous les soirs et au moins une fois par semaine afin d’éliminer les dépôts accumulés dans le fond. Ces dépôts réduisent l’efficacité́ du nettoyage et risquent d’oxyder la cuve ou de la percer avec les vibrations en cas de dépôts métalliques.

    • Certains détergents très acides ou fortement alcalins peuvent causer des points de corrosion même sur une cuve inox ou sur l’extérieur du bac (vapeurs acides). Pour éviter ces problèmes, utilisez une lessive moyennement alcaline PH médium. Pour terminer, nous vous recommandons de lire l’article sur la corrosion de l’inox : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acier_inoxydable

Précaution d’emploi par rapport aux détergents ultrasons : il vous faut utiliser un détergent adapté aux ultrasons. Des produits ménagers courants peuvent oxyder la cuve sous l’effet des ultrasons. Les solvants sont interdits, de même qu’il ne faut pas remplir la cuve directement avec des produits chimiques agressifs ou acides (PH<2), et si nécessaire, utiliser alors un récipient en verre déposé dans le panier au bain marie.

Le fabricant, l’importateur, les distributeurs déclinent toute responsabilité pour d’éventuels problèmes sur les personnes ou matériels entraînés par une utilisation contraire aux dispositions mentionnées ou par une mauvaise manipulation. L’acheteur est responsable de la formation du personnel opérateur.

Comment optimiser le nettoyage aux ultrasons grâce à la puissance ?

Exprimée en watts, la puissance du nettoyeur ultrason est un critère primordial à ne surtout pas prendre à la légère puisque la puissance de votre appareil détermine globalement sa performance ! Il est à noter que la qualité des transducteurs dans un bac à ultrasons, améliore la qualité de l’appareil puisque ce sont eux qui sont à l’origine de la production des ultrasons.

Vous devez distinguer la puissance réelle des machines (souvent appelée puissance efficace), à régime constant, et la puissance crête, parfois affichée sur les emballages, qui désigne seulement l’amplitude de l’onde ultrasonore qui parcourt le bain. Il est à noter que certains appareils de nettoyage à ultrasons possèdent des dispositifs de modulation de puissance, ce qui permet de diminuer la puissance à ultrasons en cas de traitement de pièces fragiles, par exemple. De même, il est important de vous rappeler que la cavitation est légèrement plus faible dans les espaces proches des parois de la cuve.

Dans la pratique, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour que le nettoyeur à ultrasons atteigne la bonne puissance. Qui dit bonne puissance dit nettoyage aux ultrasons optimisé, donc réussi. Pour cela, vous devez être attentif à la température, au temps, et à la fréquence utilisés. En effet, l’exposition des objets, plus ou moins longue dans la cuve, a un impact direct sur le résultat, tout comme l’utilisation d’une basse ou d’une haute fréquence : les résultats obtenus ne seront pas les mêmes. En utilisant une basse fréquence (28Khz), le nettoyage sera plus rapide mais aussi et surtout, plus agressif, contrairement à l’utilisation de hautes fréquences (40 Khz), qui rendront le nettoyage plus long mais surtout, beaucoup plus doux, pour l’objet.

En conclusion : la puissance dépend de la cuve utilisée et des matériaux mais n’oubliez pas qu’un nettoyeur à ultrasons est caractérisé aussi bien pour sa puissance que par sa fréquence et que c’est l’association de ces deux paramètres qui permettent à son utilisateur de déterminer quel procédé de nettoyage est le plus adapté à ses besoins.

Usage domestique, usage professionnel : y a-t-il une différence ?

Pour un usage domestique par exemple, une puissance d’environ 60 à 120 watts est largement suffisante. Entre 100 et 400 watts, la puissance du nettoyeur ultrasons est parfaite pour des petits travaux de nettoyage en atelier ou en milieu médical.
Pour un usage professionnel plus exigeant, il faut une puissance d’environ 250 à 600 watts. A plus de 1000 watts, le bac à ultrasons est plus approprié pour une entreprise industrielle. A noter que plus la cuve est grande, plus le bac est puissant et plus le nettoyage sera efficace.

Qu’en est-il de la fréquence, a-t-elle aussi une importance dans le nettoyage ?

Oui, la fréquence a son importance dans un nettoyage : c’est un facteur aussi important que la puissance à prendre en compte dans le choix de votre cuve.

Avec une fréquence élevée vous obtiendrez un nettoyage très fin (les bulles de cavitation seront plus petites et plus nombreuses), alors qu’avec une fréquence basse, étant donné que les bulles de cavitation sont plus grosses, vous obtiendrez un nettoyage que l’on qualifiera de puissant, recommandé par exemple pour des salissures tenaces et grossières sur des matériaux peu fragiles.

Attention : une fréquence trop basse peut même abîmer certains matériaux ! Soyez vigilant !

Frederic Olivier, président gérant de l'entreprise BPAC

écrit par

Frederic Olivier

Après avoir occupé différents postes dans des entreprises internationales, en Europe et Asie, je reviens en France pour travailler dans le monde de la moto, une de mes grandes passions. Bricoleur invétéré, j'adore démonter, réparer, restaurer, améliorer que ce soit mes motos ou d’autres objets du quotidien. Mon point fort : penser l’objet dans son ensemble, en 3D, son pourquoi et son comment. Ma curiosité m’a amené à découvrir le nettoyage par ultrasons et en 2019 je décide de reprendre l’entreprise BPAC, Leader Français des nettoyeurs ultrason sur Internet. Depuis, je me passionne à développer ce mode de nettoyage écologique, économique et efficace dans tous les domaines possibles, au meilleur rapport qualité prix pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

Toutes vos questions autour des ultrasons

11 réponses

    1. Bonjour je suis technicien motocycles a la retraite je rénove des vielles motos . pour les pièces a nettoyées ce sont pas de grosses pièces et la plupart en aluminium et acier . carburateurs. Et moteurs.j aurai besoin d’ un produit assez puissant car ce sont de vielles motos ( 1984.85 .86 ) . Merci par avance de votre réponse cordialement Mr guiry

  1. Bonjour, quels produits dois je utiliser pour nettoyer par exemple :des cylindres de cyclomoteur plein de terre mélangé à de la graisse ,calamine ,rouille …. principalement pièces de mobylettes.
    merci d’avance je compte commander le produit chez vous que je viens de découvrir sur internet

  2. BONJOUR
    « Il est recommandé d’utiliser une protection acoustique à proximité de l’appareil et de se protéger avec des lunettes et gants adaptés. »
    pouvez vous préciser quels types de protections SVP

    1. Bonjour,

      Un nettoyeur ultrasons émet du son comme le nom l’indique. Le niveau sonore varie de 80 à 90 dB à 1 mètre de l’appareil environ. Il est donc conseillé de porter un casque ou des bouchons d’oreilles si vous travaillez toute la journée à proximité de ce type d’appareil ou si vous êtes sensible au bruit en général.
      De même vous allez manipuler des objets salis, dans des bains avec des solutions aqueuses pH acide ou pH alcalin, il est donc préférable de porter des gants.
      Et comme toute prévention des accidents, il faut porter des lunettes de protection en cas d’éclaboussures avec ces liquides.

      Si vous avez besoin d’informations sur nos détergents ultrasons, n’hésitez pas à revenir vers nous au 02 99 92 64 64.

  3. Bonjour je suis technicien motocycles a la retraite je rénove des vielles motos . pour les pièces a nettoyées ce sont pas de grosses pièces et la plupart en aluminium et acier . carburateurs. Et moteurs.j aurai besoin d’ un produit assez puissant car ce sont de vielles motos ( 1984.85 .86 ) . Merci par avance de votre réponse cordialement Mr guiry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *